Menu
Verres sans propriétés de sécurité

Verres sans propriétés de sécurité

Verre float

Le verre float est une masse inorganique fondue, refroidie sans contraintes par coulée continue et flottage sur un bain de métal, puis découpée et transformée. Il s’agit d’un verre plan, transparent, clair ou coloré, à faces parallèles. Le verre float peut être utilisé partout où il n’y a aucun risque de blessure ou de chute d’une certaine hauteur. En cas de bris, de grands et petits éclats dangereux en forme d’épée apparaissent. Le verre présente généralement une épaisseur variant entre 4 et 15 mm.

Verre float extra-blanc

Le verre à faible teneur en oxyde de fer – également nommé verre float extra-blanc – présente, à la différence du verre float normal, une couleur intrinsèque discrète (teinte moins verte). Il s’obtient par flottage, exactement comme le verre float.

Verre durci (VD)

Le VD est soumis à un traitement thermique pour augmenter la résistance du verre. La résistance à la flexion se situe entre celle du verre float et celle du verre de sécurité trempé (VST). Le VD casse comme le verre float en éclats en forme d’épée; par conséquent, utilisé comme verre simple, il n’est pas considéré comme un verre de sécurité.

Verre feuilleté (VF)

On entend par verre feuilleté les vitrages constitués de deux ou plusieurs verres et maintenus ensemble par une couche intercalaire (p. ex. produits de verre antifeu). Par définition, le VF ne nécessite ou ne possède, par rapport au verre feuilleté de sécurité (VFS), ni résistance aux chocs, ni une classification selon une norme, et n’entre donc pas dans la catégorie des verres de sécurité.

Verre armé

Le verre armé est un verre de silicate sodo-calcique plan, translucide, clair ou coloré, obtenu par coulée continue et laminage entre des rouleaux, qui comporte un treillis en fil d’acier soudé à toutes les intersections introduit dans le verre au cours du processus de fabrication. Il est principalement utilisé pour les toitures simples de petit format. Il ne doit pas être employé dans les installations sportives. Dans les toitures, le verre armé sera encastré de tous côtés dans un cadre et le plus petit côté sera inférieur à 60 cm. Ces vitrages ne seront ni accessibles, ni praticables. Si des verres de portes ou d’allèges sont remplacés, des VFS en imitation de verre armé doivent être utilisés (p. ex. sérigraphie ou impression sur film). Le verre armé se brise comme le verre float et libère l’ouverture vitrée, mais le treillis retient quelque peu les éclats. Il existe un risque de blessure provoquée aussi bien par le verre que par le treillis.

Verre imprimé (verre coulé)

La structure de la surface est obtenue par laminage. L’aspect de la brisure correspond à celui du verre float.